Itinérance artistique

Pour une expérience artistique en chemin, empruntez le GR65 et laissez vous surprendre par des installations artistiques qui dialoguent avec le paysage !

Le chemin livre

Le chemin-livre est un livre bien particulier, composé de 14 histoires dessinées sur des pierres puis bâties dans les murets en pierre sèche.

Il se parcourt au fil du chemin sur près de 20 kilomètres sur deux tronçons du GR65 :

  • de Gréalou à Cajarc
  • de Bach à Laburgade

Il suffit de suivre le balisage rouge et blanc pour découvrir les pierres dessinées tout au long du chemin !

Une BD à ciel ouvert

Un livre a été dessiné à 4 mains par les artistes Troubs et Edmond Baudoin. Ces deux auteurs, dessinateurs et grands voyageurs ont arpenté le chemin, rencontré les habitants et les passants. Ils ont peint sur les pierres du pays, joué des creux et des bosses pour raconter les paysages, le voyage, la rencontre… laissant une trace émouvante, singulière et poétique de leur passage.

Les pierres ont ensuite été bâties dans les murets par Laurent Moles, artisan bénéficiant de la Marque Valeurs Parc et de nombreux bénévoles des associations PEPS, Patrimoine-environnement & pierre sèche des causses du Quercy,  de l’association des 1000 mains du pays de Figeac et des communes de Vaylats, Bach et Laburgade.

Fenêtres sur le Paysage

Fenêtres sur le Paysage est une aventure artistique sur les chemins de Compostelle. Tout au long du GR65, des œuvres d’art-refuge vous invitent à une pause contemplative… Deux d’entre elles se trouvent dans les Causses du Quercy !

Super-Cayrou

Cette œuvre d’art-refuge en pierre sèche se situe sur la colline de Pech Laglaire, à Gréalou. Composée de deux tentes caselles unies par une terrasse, elle offre une vue exceptionnelle à 360°, des falaises de la vallée du Célé aux Monts du Cantal. Idéal pour une nuit sous les étoiles !

Le nom de Super-Cayrou vient de l’appellation occitane « cayrou » qui désigne les tas de cailloux constitués par les paysans qui épierraient leurs champs autrefois. Sa construction en pierre sèche, sans joint ni mortier, emprunte à des savoir-faire anciens qui se réinventent depuis des siècles.

L’œuvre a été conçue par les artistes-architectes du collectif Encore-Heureux et Pieter Dijkstra et réalisée en 2020 par Vincent  Caussanel, artisan bénéficiant de la marque Valeurs Parc, avec une équipe de professionnels bâtisseurs en pierre sèche.

 Infos pratiques

Ouvert toute l’année sans réservation
4 couchages (2 par tente-caselle)
Refuge sommaire : pas d’eau, d’électricité, chauffage ou équipement pour dormir sur site.
Toilettes sèches à 300m en amont (entre le GR65 et Super-Cayrou).

Accès

44°32’06.1″N 1°51’40.4″E
30 minutes à pied à partir de la place de l’église de Gréalou.
Se garer sur la place de l’église de Gréalou. Emprunter le GR ® 65 sur 2 km jusqu’au dolmen de Pech Laglaire (25 minutes.) Arrivé au dolmen, poursuivre le sentier tout droit en laissant le GR ® 65 sur votre gauche. Prendre la prochaine intersection à droite, marcher 3 minutes : Super-Cayrou est devant vous.

Pecten Maximus

Située au creux d’une vallée sèche près de Limogne-en-Quercy, Pecten Maximus est composée … de coquilles Saint-Jacques ! Un clin d’œil au symbole des pèlerins, mais aussi au passé géologique du territoire : ici, il y a des millions d’années, il y avait la mer … Pecten Maximus n’est d’ailleurs rien d’autre que le nom latin de la coquille Saint-Jacques.

Créée par l’artiste et designer Sara de Gouy, l’œuvre se compose d’un refuge abrité sous une charpente dite « à la Philibert Delorme », semblable à une coque de bateau renversée, recouverte de milliers de coquilles Saint-Jacques. Une terrasse en béton de coquille complète l’ensemble.

Infos pratiques 

Ouvert toute l’année sans réservation
4 couchages
Refuge sommaire : pas d’eau, d’électricité, chauffage ou équipement pour dormir sur site.

Accès

44°23’46.0″N 1°47’00.0″E
A 2 km en amont de Limogne-en-Quercy sur le GR65.

Revenir en haut de page