Version imprimable

Current Size: 100%

Energie éolienne : le Parc prend position

Energie éolienne : le Parc prend position

Le comité syndical du 14 janvier a adopté une doctrine relative au développement de l’énergie éolienne sur le territoire du Parc. Celle-ci s’appuie sur différents documents, études et avis préexistants :

- Le Schéma régional éolien d’Occitanie,

- La Charte 2012-2027 du Parc,

- Le Plan climat et de transition écologique du Parc,

- L’avis du Conseil scientifique et de prospective du Parc

 

Ceux-ci pointent, entre autres, le faible gisement éolien du territoire, l’impact des projets éoliens (qui plus est de grande hauteur) sur la qualité des paysages, le ciel nocturne et la biodiversité, et le faible retour économique des projets pour le territoire. Et le Parc donne la priorité au photovoltaïque en toiture comme au bois-énergie, voire à l’optimisation des ouvrages hydroélectrique existants.

En tenant compte de ces différents paramètres, les élus ont adopté la posture suivante :

- ne pas encourager le développement de l’éolien sur le territoire du Parc,

- rendre des avis systématiquement négatifs sur les projets éoliens de grande ou de très grande hauteur,

- faire une exception, et d’analyser au cas par cas, les projets éoliens de petite hauteur à des fins domestiques,

- demander aux services de l’Etat qu’il sollicite le Parc en amont de la procédure, puis pour avis, sur les projets éoliens, hors Parc, mais qui du fait de leur covisibilité, impacteraient le territoire et les habitants du Parc.

 

En 2019, les élus du Parc avaient déjà établi une doctrine relative au développement du photovoltaïque sur le territoire. Celle-ci sert de référence désormais à l’édiction des avis du Parc sur les différents projets qui lui sont soumis.

 

    • Français
    • English
    • Español