A 1 km au sud de Crégols, sur le Causse de Limogne, s’ouvre brutalement l’Igue de Crégols. D’un diamètre de l’ordre de 80 mètres pour une profondeur maximale d’environ 40 mètres, elle perfore à l’emporte-pièce les calcaires.

Commune de Crégols. N 44°27’25.00’’ E 1°41’59.00’’

Accès à pied depuis le village ; suivre le fléchage du Chemin qui parle « Le chemin de l’igue » (dépliant de présentation de la boucle de randonnée également disponible à la mairie).

 

« Igue » est un terme local pour désigner un gouffre. Les igues de Crégols sont des « dolines-puits », une forme typique des territoires karstiques et fréquente dans les Causses du Quercy.

 

À l’instar des Igues d’Aujols , l’igue de Crégols est un bel et spectaculaire exemple de doline-puit karstique. Sa formation résulte de la dissolution progressive du calcaire par l’eau, qui provoque la formation de « vides », qui vont provoquer un affaissement du sous-sol. Le phénomène, typique des milieux karstiques, est donc ici en relation avec la source captée de Crégols qui draine les eaux d’une partie du causse de Limogne.

 

Biodiversité cachée ?

Au milieu de l’igue, un trou entre les rochers éboulés est connu pour exhaler un courant d’air particulièrement frais et sensible l’été. Les espoirs de découvertes spéléologiques y sont faibles car nous sommes là au sommet de l’énorme éboulis qui occupe tout le fond de l’igue. En revanche,peut s’y cacher une microfaune souterraine troglobie* encore très mal connue, et il est très possible que de nouvelles espèces puissent y être découvertes. C’est en tout cas ce que laissent penser les premiers échantillonnages réalisés sur ce site dans le cadre d’une étude portée par le Parc, en collaboration avec le Comité départemental de spéléologie du Lot et le Muséum national d’histoire naturelle.

*Troglobie : se dit d’une espèce qui ne peut pas survivre ailleurs que dans les grottes.

Photo Marko Lukic, 2015Oritoniscusvandeli (3 mm), ce petit « cloporte », fréquent dans les grottes du Quercy, a notamment été observé dans l’igue de Crégols.

 

 

Autres points d’intérêt géologiques :

En cheminant vers l’igue, le long du Chemin qui parle, vous passerez notamment en proximité de la résurgence de Crégols, qui collecte les eaux d’un grand secteur du Causse de Limogne. Cette résurgence est pénétrable en plongée spéléologique et depuis les années 70 a été progressivement explorée sur 1 300 mètres de linéaire et jusqu’à une cinquantaine de mètres sous le niveau du Lot.

    • Français
    • English
    • Español