Version imprimable

Current Size: 100%

La forêt

La selva

Contrairement à l’image désertique qu’on leur accole, les Causses du Quercy possèdent une importante couverture boisée.

Très clairsemés, ces boisements abritent de nombreuses plantes des lisières sèches telles le Géranium sanguin, le Limodore à feuilles avortées ou la Céphalanthère rouge, voire plus localement des plantes rares comme la Centaurée de Lyon, endémique du sud de la France ou le Millet verdâtre, protégé au niveau national.

Si le chêne pubescent (dont les feuilles disposent de poils fins et courts) domine, l’Érable de Montpellier, le Cerisier de Sainte-Lucie et le Cornouiller mâle complètent le cortège de bois du causse. Ce dernier est particulièrement populaire pour sa lumineuse floraison de fin d’hiver, qui lui vaut l’appellation locale de « mimosa du causse ». Dans les vallées se développent le bois frais de Charmes favorables au développement de plantes plus montagnardes comme le Lis martagon, l’Hellébore vert, voire, nettement plus rare, la Parisette.

Ces espaces boisés voient évoluer une faune d’un grand intérêt : outre les Chevreuils, on y trouve la Genette et des chauves-souris arboricoles (Barbastelles, Noctules). L’avifaune y est riche avec notamment le Pic mar et des rapaces remarquables comme le Faucon hobereau, la Bondrée apivore et le Circaète Jean-le-blanc. Les plus vieux arbres creux abritent localement des insectes coléoptères très rares comme le Taupin violacé ou l’Osmoderme.

Des idées de balades :

    • Français
    • English
    • Español