Version imprimable

Current Size: 100%

Des GéoSites en visite guidée

Las caunas o balmas e los gorgs

Le "monde souterrain" fait partie des patrimoines encore peu connus du Parc. 

Dans les Causses du Quercy, le travail de l’eau au cours des temps géologiques a contribué au creusement de nombreuses igues et rivières souterraines, grottes et abris sous roches.

Certaines grottes abritent des gisements paléontologiques hors du commun, comme les Phosphatières du Quercy. 

Au 19ème sièclele Quercy était connu pour l’exploitation de ces phosphatières qui correspondent à de véritables mines creusées dans les sédiments de vieux gouffres comblés. Les phosphates extraits étaient utilisés comme engrais pour l’agriculture.

Les phosphatières sont aussi des « gisements » pour les paléontologues car elles constituent des pièges à fossiles extrêmement riches qui permettent de connaître l’évolution des climats et des espèces sur plusieurs millions d’années.

D’autres grottes ont été habitées par l’homme dès la Préhistoire. On recense sur le territoire 28 grottes et abris avec peintures ou gravures préhistoriques. Cette forte densité, aussi importante qu’en Dordogne, se concentre autour de la grande grotte du Pech-Merle, à la confluence du Lot et du Célé. 

Datées d’environ 25 000 ans pour les plus anciennes, les représentations s’inscrivent sur les parois des grottes et montrent un style artistique original et propre au Quercy. Pour découvrir ces lieux sacrés de la Préhistoire, deux grottes ornées vous sont ouvertes : la grotte du Pech-Merle à Cabrerets et celle des Merveilles à Rocamadour.

    • Français
    • English
    • Español