Version imprimable

Current Size: 100%

Catherine David… un autre regard

Portrait
Sophie Article écrit par Sophie, Assistante de communication ...

Catherine David fait partie de ces collègues que l’on croise rarement au bureau derrière un ordinateur : son terrain de prédilection, justement c’est le terrain. Membre du Conseil Scientifique et le Prospective du Parc, Catherine assure, depuis décembre 2013 et pour 9 mois, une mission spécifique : le suivi du programme de restauration du patrimoine. En ce mois de juillet, à la veille d’achever cette mission, elle m’accorde une entrevue entre deux sorties sur le terrain dans laquelle elle revient sur son parcours et sur sa conception de la restauration du patrimoine.

 

Dès son plus jeune âge, Catherine fréquente les ateliers d’artistes, dans la région nantaise. Elle y développe une passion pour le dessin et la peinture qui ne la quittera plus. Plus tard, elle intègre les Beaux- Arts de Toulouse. Intéressée par « la chose publique », Catherine se forme à l’architecture et à la compréhension des paysages au début des années 1970, période dit-elle de «grand bouillonnement d’idées, durant laquelle l’enseignement est repensé et où le paysage devient un domaine précurseur ».

Catherine débute sa carrière comme maître d’oeuvre avant de travailler durant quinze ans pour le CAUE(1) du Lot, en tant qu’architecte spécialisée dans le paysage. Puis, vient le Parc… Catherine assure le suivi de 18 chantiers de restauration de patrimoine lié à l’eau, répartis sur l’ensemble du territoire des Causses du Quercy. Parallèlement, elle réalise un guide de recommandations pour la restauration d’édifices. Et cela ne fait aucun doute, à ses mots je comprends que l’élaboration de ce guide la passionne ! Car ce travail lui donne l’opportunité d’exprimer sa propre conception de la restauration du patrimoine. Plus encore, il l’amène à repenser la manière dont il faudrait réorienter les actions de sauvegarde et de réhabilitation du petit patrimoine. « Le Quercy compte de nombreux édifices patrimoniaux : puits, lavoirs, lacs, ponts…Ils font partie de la culture locale. Pour les restaurer, il est indispensable de les connaitre et de les comprendre pour ne pas accentuer leur érosion dès que nous intervenons dessus ». Et Catherine de m’expliquer alors l’enjeu d’un chantier de restauration : il s’agit de garder l’intégrité de l’édifice en reproduisant les méthodes de bâti des anciens. Catherine insiste en effet sur le fait que les anciens savaient construire des bâtiments en harmonie avec le paysage : Ils connaissaient le terrain et ils savaient épouser le relief et jouer avec les matériaux « tout venant ». Ils possédaient une véritable culture de l’art de bâtir. cette culture qui n’est autre que la culture paysanne, est basée sur un lien étroit entre leurs activités quotidiennes et leur environnement. Et ça, nous l’avons perdu depuis des décennies. Il est primordial de reconsidérer cette culture paysanne, de travailler sur une culture partagée et sur la transmission du savoir-faire des anciens vers les jeunes générations ».Pour ne pas perdre ce patrimoine architectural qui fait l’identité du Quercy et donc sa richesse, Catherine est convaincue que la restauration du patrimoine doit passer par un travail collectif entre les collectivités, les entreprises et les associations locales.

Mais pour l'heure, il est temps pour Catherine de repartir sur le terrain, là où les chantiers réclament encore son attention !

 

Le puits de la Conque, à Concots

Avant travaux

 Après travaux

                                         

Chantier réalisé par l'entreprise de maçonnerie, charpente couverture de Laurent Moles d'Escamps

 

(1) Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement

Commentaires

Le puits de la conque à Concots

Que nous appelons : le puits du seigneur. Enfin restauré et très bien. Merci Catherine et Laurent. Pour la suite nous voulons restauré le sentier qui a disparu et les murs.

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage
    • Français
    • English
    • Español