Version imprimable

Current Size: 100%

Objectif 0 phyto sur le Parc

Objectif 0 phyto sur le Parc

Face à la pollution croissante des eaux par les produits phytosanitaires, la loi Labbé prévoit qu’à partir de 2017 les collectivités n’auront plus le droit d’utiliser de produits phytosanitaires chimiques. En 2019, cette restriction sera étendue aux particuliers. Il devient donc impératif de changer dès à présent les pratiques phytosanitaires : c’est l’affaire de tous ! D’autant que les méthodes alternatives aux herbicides sont multiples : paillage et plantes couvre-sol, désherbage manuel, mécanique ou thermique, tontes rapprochées…

 

Onze communes du Parc naturel ont récemment bénéficié d’un accompagnement pour construire un plan de désherbage faisant la part belle aux méthodes alternatives : Rignac, Mayrinhac-Lentour, Couzou, Ginouillac, Caniac-du-Causse, Vers, Cajarc, Flaujac-Poujols, Concots, Limogne-en-Quercy et Vaylats.

 

Avec l’appui de la FREDON Midi-Pyrénées, leurs pratiques de gestion des espaces verts ont été analysées afin de déterminer les points forts et les points à améliorer. Les différentes zones à désherber de la commune ont notamment été classées en fonction du risque de transfert des pesticides dans l’eau. Les élus, avec les agents communaux, ont finalement pu se donner des objectifs d’entretien ainsi qu’une stratégie de réduction de l'emploi de pesticides. Des réunions de restitution ont été organisées regroupant plusieurs communes pour présenter aux habitants la synthèse de la démarche, les résultats du diagnostic et les plans d’actions retenus. Près de 100 personnes se sont ainsi déplacées le 3 novembre à Cajarc.

 

Plusieurs des communes accompagnées rejoindront dès cette année les 30 communes du Parc qui n’utilisent pas de produits phytosanitaires chimiques.

    • Français
    • English
    • Español