Version imprimable

Current Size: 100%

Géoparc : des recherches scientifiques d’envergure aux phosphatières

Géoparc : des recherches scientifiques d’envergure aux phosphatières

A partir de 2019, les phosphatières des Causses du Quercy vont se trouver au cœur d’un projet scientifique d’envergure, baptisé DEADENDER. Il portera sur l’étude de fossiles retrouvés à l’intérieur des « trous à phosphate » : ceux d’animaux qui appartenaient au groupe des artiodactyles, des mammifères ongulés, ancêtres de l’hippopotame. 

Comment ces animaux ont-ils réagi aux modifications de leur environnement ? Qu’est-ce qui a provoqué leur disparition, il y a 34 millions d’années ?

En cherchant les réponses à ces questions, les scientifiques espèrent apporter un éclairage nouveau sur des problématiques très actuelles, qui se situent au cœur des actions du Parc : les impacts du changement climatique sur le territoire, l’évolution de la biodiversité …

 Concrètement, le projet DEADENDER, financé par l’Agence nationale de la Recherche, permettra de mener des analyses géochimiques, des datations, et des travaux de terrain aux phosphatières. Ces travaux seront aussi présentés au public.

    • Français
    • English
    • Español